Parcours de recherche

 

Les deux directions qu’on distingue ici pour la commodité de la présentation –analyse et pédagogie- se rejoignent autour d’une perspective commune : considérer la musique non comme un ensemble d’objets –les œuvres- mais comme un faisceau de conduites humaines : inventer, jouer, écouter.

 

I-Analyse des musiques électroacoustiques, théorie de l'analyse, étude de la réception, sémiologie

 

1972-74. Création et animation d'un atelier d'analyseau GRM (Jack Vidal, Pierre-Alain Jaffrenou, Bernard Dur…)

- film d'animation (avec Jacques Vidal) : Partition animée (essai de transcription multimédia, le déplacement d’une flèche préfigurant le curseur).

- transcription pour deux orgues (avec Pierre-Alain Jaffrenou et Jack Vidal) de l'Etude aux objets de Pierre Schaeffer, interprétée par Xavier Darasse et Alain Savouret (Toulouse et Paris)

Cf. publications : 1972,1974 a et b. Les articles 1974b et 1976c marquent un basculement vers l’analyse perceptive et esthésique.

 

1977-82. Echanges franco-québécois, et co-direction d’un « projet intégré de recherche » avec Jean-Jacques Nattiez (avec notamment Jean-Christophe Thomas, Nicole Beaudry, Marcelle Guertin, Monique Desroches) : recherches sur l'analyse perceptive du katajjaq et l’esthésique en général.

 

-Analyse esthésique : analyse des conduites d’écoute et implications pour l’analyse, avec Jean-Christophe Thomas (contributions de Marcelle Guertin et Alain Léobon).

Cf. publications 1989 c : La terrasse des audiences de Debussy (trad. angl. 1989 d, ital. dans 1993a) ; 1998a : Sommeil de P. Henry ; 1992c : Aquatisme de Parmegiani (version multimédia en ligne).

 (11 cahiers, 671 p., en bibliothèque interne d'inédits de recherche du GRM).

 

1985-88. Électro-polygraphie. Etude expérimentale (avec Jean-Luc Jézequel) des indices physiologiques des conduites d'écoute.

Cf. publications 1986d, 2010a. (4 cahiers, 663 p., en bibliothèque interne d'inédits de recherche du GRM).

 

Autour du geste. 1980, enquête auprès d’instrumentistes, chefs d'orchestre, compositeurs, et une danseuse (J.C. Pennetier, M.F. Bucquet, J.P. Drouet, P.Y. Artaud, A. Meunier, A. Savouret, G. Reibel, F. Bayle, C. Imbert):

- quatre émissions d'une heure : « la musique et la main » (en ligne sur le site Grm).

- concerts lectures publics radiodiffusées avec Jean-Claude Pennetier et Pierre-Yves Artaud.

-étude vidéoscopique du geste instrumental (Glenn Gould)

cf. publications 1988c (trad. en japonais 1991h, en italien dans 1993a, en chinois 1994). Cf. aussi 1992b repris dans 1993a.

 

Autour des stratégies de composition, génétique des œuvres:

-1980 : lancement d'une analyse poïétique (ou « génétique ») d'une œuvre, De Natura Sonorum de Parmegiani, conduite par J.C. Thomas et Ph. Mion.

- Séminaires internes GRM sur « les opérations musicales » (avec Jean-Christophe Thomas et Bénédict Maillard).

- Etude des « stratégies de composition » de 12 compositeurs ayant participé au projet Germinal (avec J.C. Thomas et Bénédict Mailliard).

Cf. publications : 1982c (L’envers d’une œuvre) et 1989c. Voir aussi 2001i.

 

Epistémologie de l'analyse musicale. Contribution à l'organisation du premier congrès européen d'analyse musicale (Colmar, 1989), et notamment organisation et animation de la séance plénière d'ouverture (9 analyses de la même œuvre), préparation du numéro spécial de Analyse Musicale n°16 (et en anglais 16bis)

Cf. aussi publications 1989b, 1991(a, b et d), 1995f, 2002b.

 

Sémiotique. Après un colloque en Finlande, série d'émissions radiophoniques (1986) sur les « tendances de la sémiotique musicale européenne » et organisation (avec Marcello Castellana) d'une réunion fondatrice d'un laboratoire européen de recherche sur la signification musicale (avec E. Tarasti, G. Stefani, D. Charles, C. Mireanu), initiative prolongée par Eero Tarasti notamment, sous le nom de « musical signification project » et à l’origine d’une série de congrès ICMS (International Congress on Musical Signification).

cf. publications 1987 c et d, 1995c, 1998 e et f.

 

Transcription graphique et analyse multimédia : 1990, atelier de transcription graphique au GRM (avec notamment Dominique Besson et Jean-Christophe Thomas) expérimentant les usages du logiciel Acousmographe.

Coordination de la partie « Entendre » du CDrom « La musique électroacoustique », 2000.

Cf. publications : 1992c et d. Voir aussi 2009a

 

UST, Unités Sémiotiques Temporelles. (1991-1996) : Invitation par le MIM (laboratoire Musique et Informatique de Marseille) et Marcel Frémiot à diriger une recherche sur des objets sonores sémantiques qui deviendront les UST. Animation régulière des séances de travail jusqu'à la publication de l'ouvrage de 1996 (Cf. 1996b). Après quoi, le MIM prolongera cette recherche par la publication d'un CDrom (2002) et ouvrira la théorie des UST à d'autres champs que musicaux (cf. 2008d et numéro 5 de la revue en ligne Musimédiane 2010).

 

Organisation et animation des séminaires de recherche GRM :

1992-3 Du temps à l’œuvre : quelle théotie du temps pour la musique acousmatique ?

1993-4 La tanscription graphique des musiques acousmatiques

1994-5 Le champ morphologique

1995-6 Territoires et cartes des musiques électroacoustiques

1996-7 Analyses croisées

 

Autour de musique et technologie.

Organisation et animation du colloque « le son de la musique » (1989, maison de Radio France)

-1998 : à l'occasion des 50 ans de la musique concrète : série radiophonique (avec Christian Zanési) : « l'invention du son ».

- 1999 ; télévision : émission « l'empire des sons » (52 minutes, avec Jean-Pierre Vedel, France 3 et France 5, nombreuses rediffusions)

-Organisation du colloque « l'écoute instrumentée » avec l’Ircam (2002), à la demande de Bernard Stiegler, à Beaubourg.

Cf. publications : 2001a (trad. italienne 2010f), 1996c, 2001c et 2003a, 2007d.

 

92Programme et coordination des séminaires de recherche du GR

II-Étude des conduites pré-musicales de l'enfant et application à la pédagogie

 

-1971-76. Groupe d'expérimentation pédagogiqueen maternelle (Claire Renard, Jacques Remus, W. Radkiewich, Evelyne Gayou) ; conception d'un « éveil musical » orienté vers la création concrète.

Publication du cahier Pédagogie Musicale d'Eveil(1976a), très diffusé en écoles maternelles (5 éditions, 8 000 exemplaires, traduction partielle en italien : 1978).

 

-1974-78. Émissions radiophoniques hebdomadaires « éveil à la musique » (France Culture, avec Guy Reibel), recensant et faisant connaître les expériences pédagogiques novatrices. (Quelques émissions  sont disponibles en ligne)

- Constitution et animation (avec Guy Reibel) d'un groupe de réflexion sur l'éveil musical (dans lequel on reconnaît quelques-uns des futurs directeurs de CFMI) : G. Authelain, G. Clément, C. Bertin, Y. Quinzii, S. Caillat, Ph. Caillard, M. Frapat...

-1978. Création et animation d'un secteur pédagogique à Radio France (avec Guy Reibel): émission « Microcosmos » les mercredis après-midi ; quatre émissions hebdomadaires (dont « l'oreille en colimaçon », confiée à Monique Frapat et Geneviève Clément, qui aura duré 12 ans) ; « Les Enfants d'Orphée », avec le CNDP.

 

1978-80. Orientation vers la recherche fondamentale: (avec Élisabeth Dumaurier et Bernadette Céleste). Première campagne d'études (avec Bernadette Céleste) des conduites d'explorations sonores en crèche et du son dans les jeux de fiction.

1982. Lancement de la « bibliothèque de recherche musicale » (INA-Buchet-Chastel) avec L'enfant du sonore au musical (1982a) et : La Musique est un jeu d'enfant (1984, quatre rééditions; trad. en espagnol 1995b, en italien 2001h).

 

1982-84. Deuxième campagne d'observation (avec Jean-Luc Jézequel) et analyse vidéoscopique des conduites d’exploration sonore en crèche (Paris).

 

1991-92. Florence, Italie : troisième compagne d’observation et d'analyse vidéoscopique des conduites d’exploration sonore en crèche (avec Marco Geronimi).

 

2002-2005. Lecco, Italie : direction d'une nouvelle recherche sur les explorations sonores avant trois ans, coordonnée par Mauricio Vitali et le Csmdb www.csmdb.it, avec une équipe d'une quinzaine de chercheurs : www.nidosonoro.it

Cf. publications 2009b, 2015a et aussi 2009d, 2010d, 2011.

 

Depuis 2014, avec Dominique Saint-Martin, construction d'un  site documentaire sur « la création musicale à l'école et au-delà »: Creamus.

 

Enseignement au CFMI (Université de Paris Orsay) de 1988 à 2002 et à Paris V (R. Descartes) de 1990 à 2006, à Paris IV Sorbonne (DEA musicologie) 1999-2003

 

2017-2018 Direction scientifique du projet "musica e tecnologia nella scuola primaria" (composition par ordinateur, école primaire, Latina, E. Pappalardo)

 

Diffusion internationale : invitation pour des conférences, séminaires, cours, à partir de 1985, principalement en Italie, Argentine, Espagne, Chili (voir conf. Santiago), plus exceptionnellement en Grèce, Mexique, Canada, Belgique, Allemagne, Brésil .